Théâtre // « An Irish Story » de Kelly Rivière

Cette « histoire irlandaise » se joue sur les planches du Théâtre de Belleville jusqu’au 30 décembre 2019. Écrite, mise en scène et interprétée par Kelly Rivière, cette quête des origines – bilingue - nous entraîne, du rire aux larmes, entre la France, l’Angleterre et l’Irlande, des années 1930 aux années 2000, sur les traces d’un grand-père disparu.

Kelly Ruisseau – double astucieux de l’artiste – s’interroge sur le destin de son grand-père irlandais, Peter O’Farrel, qu’elle n’a jamais connu. La disparition de cet aïeul en 1949 demeure une énigme familiale autour de laquelle pèsent des non-dits. Traversant les décennies et les frontières, tant géographiques que linguistiques, elle mène l’enquête sur les traces du disparu, pour retracer son parcours et comprendre ce que cachent les silences.

 

Seule en scène, l’artiste incarne les multiples personnages de cette quête identitaire et familiale. Sautant avec une facilité déconcertante d’une langue à l’autre, jouant de multiples accents, elle personnifie l’intégralité de la galerie de portraits de son arbre généalogique, et quelques figures de passage. Elle évolue dans un décor d’une grande sobriété, formé de photographies de famille suspendues à des cordes à linge et usant de peu d’accessoires – une pile de livres, un tabouret, une couverture, une petite estrade.

 

La simplicité du dispositif ne fait que mieux résonner l’universalité des thèmes abordés : l’exil, l’identité, l’histoire familiale, la transmission, pour n’en citer que les principaux. Kelly emmène à sa suite les spectateurs, les faisant passer des larmes de rire à celles de l’émotion. Le passage constant du français à l’anglais n’est aucunement un obstacle à la compréhension, au contraire. Il permet d’incarner avec toute la vérité possible les figures de cette histoire, tendant tantôt vers la farce, tantôt vers le drame.

 

Les spectateurs quittent la salle visiblement heureux de ce voyage. En prétendant conter une histoire toute personnelle et chercher à lever le voile sur un non-dit intime, Kelly Rivière parvient avec subtilité à toucher à l’universel, tant il est vrai que « chaque famille a son secret » et que savoir d’où l’on vient est un moteur pour beaucoup. Une fois de plus, la magie du théâtre opère : du mensonge de la représentation, des vérités universelles et les émotions qui les accompagnent surgissent, pour notre plus grande joie.

 

 

Ariane

 

 

An Irish Story – Une histoire irlandaise, pièce de Kelly Rivière, au Théâtre de Belleville, jusqu’au 30 décembre 2019
https://www.theatredebelleville.com/


Télécharger le PDF


Céline Chartier - Auteur

Commentaires


Les champs marqués d'un * sont obligatoires.