Photo // Barbara Probst

Jusqu'au 29 août, Le Bal (Paris 18e) présente le travail de la photographe allemande Barbara Probst sur les changements de perspectives, la multiplicité des points de vue et la difficulté à rendre compte de la réalité. A travers des séries photographiques composées comme des puzzles à reconstituer par les spectateurs, l'artiste interroge : comment (et peut-on) appréhender la réalité d'un événement ?

Grâce à un système reliant plusieurs appareils photographiques, Barbara Probst prend simultanément plusieurs photographies d’un événement, d’une scène, d’une composition selon des points de vue, des distances ou des angles différents. L’instant restitué à travers différentes vues et perspectives donne lieu à une séries de photos qui fournissent des lectures différentes, parfois contradictoires de la scène.

 

Les changements de perspectives révèlent avec efficacité la subjectivité induite par le regard du photographe ainsi que l’interprétation tout aussi subjective du spectateur. Une même scène peut raconter une réalité différente en fonction du point de vue choisi : la pomme semble entière et pourtant l’appareil situé en face fournira l’image d’une pomme à moitié consommée. L’interaction du sujet avec le photographe influence également la lecture d’une scène (les émotions qui s’en dégagent, le rôle assigné à chaque protagoniste, etc.) selon que celui-ci regarde ou non l’appareil, qu’il est de dos ou de face.

 

La perception d’une scène est donc inévitablement tronquée, partielle, partiale et manipulable. Le travail de Barbara Probst nous interroge sur la capacité de la photographie à révéler la vérité. Mais au final, la multiplicité des points de vue permet-elle vraiment d’appréhender la réalité ? Existe-t-il un angle de vue plus juste ou plus légitime qu’un autre ?

 

L’exposition transforme le spectateur en enquêteur, qui analyse et recherche les indices, pour reconstituer à la manière d’un puzzle le scénario possible et rendre la scène vraisemblable. Et  surtout pour se rassurer quant à la validité de son jugement et sur sa capacité à saisir le réel.

 

La littérature et le cinéma regorgent de romans et de films qui relatent une histoire différente selon les points de vue des personnages (Exercices de style de Raymond Queneau, Exhortation aux crocodiles d’Antonio Lobo Antunes, Huit femmes d’Ozon, Ma vie d’homme de Philip Roth, etc.). Les réseaux sociaux et les médias sont abreuvés d’infos contradictoires fabriquées à partir de témoignages discordants et de partis pris. A partir d’une idée très simple, l’artiste nous livre une oeuvre ludique et originale qui fascine autant qu’elle dérange !

 

Céline

 

The moment in space, exposition photographique de Barbara Probst, au Bal (Paris 18e), jusqu’au 29 août

 

©Barbara Probst

©Barbara Probst

 


Télécharger le PDF


Céline Chartier - Auteur

Commentaires


  1. Magnifique travail!

  2. Merci pour votre retour !

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.