Dessin // Armelle Le Golvan, notre artiste du mois

Régulièrement, nous vous proposons de découvrir un.e artiste sous la forme d'un portrait, d'une interview ou à travers ses propres mots. L'objectif est de faire connaître son travail et son univers artistique mais aussi son parcours, ses envies et ses réflexions sur l'art et l'acte de création. L'occasion pour nous de partager nos coups de cœur et de vous présenter les artistes passionnants et prometteurs que nous rencontrons. Portrait de la peintre, illustratrice et autrice, Armelle Le Golvan, notre artiste du mois !

Quelques mots pour décrire tes activités, ton univers artistique ?

Je suis enseignante en maternelle dans le Loiret. Je dessine depuis mon adolescence, pour moi, pour les proches. Je me suis passionnée rapidement pour le collage. Même si je l’ai mise de côté pour le moment (j’ai la fâcheuse habitude de dormir la nuit !), j’aime beaucoup cette technique que j’ai découverte seule lorsque j’étais jeune. J’utilise du papier Canson (coupé au scalpel) en touches de couleurs et en jouant avec la superposition ou la juxtaposition selon le besoin.

Depuis deux ans, j’ai le bonheur de voir apparaître mes dessins dans différentes revues littéraires (L’Ampoule, Etherval, Caractère, Chemin Faisant, Ornata, Lichen, Cabaret et Les Impromptus). J’expose régulièrement mes peintures murales et mes portraits acryliques ou noir et blanc.

 

Quelles sont les œuvres ou les artistes qui t’ont le plus marquée et influencée ?

Je suis autodidacte, j’écris des romans, des chansons pour mon groupe de musique, je chante, peins, dessine et fais du collage ; je suis une boulimique de création ! Je m’émerveille devant Schiele, Hopper, Klimt, Blake, Richter…

 

Quels sont tes projets et tes envies ?

Je viens de terminer un roman et deux albums jeunesse qui partent à la recherche d’éditeurs…

Je découvre depuis ces derniers mois le travail en collaboration avec des auteurs et cela est très stimulant. J’aimerais beaucoup poursuivre cette démarche dans la perspective d’une couverture, d’un roman graphique, d’une pochette d’album… tout ce qui me permettrait d’entrer dans la tête d’un artiste, d’en extraire la substance nécessaire à mon inspiration.

 

Propos recueillis par Céline

 

L’été selon Delphine, Armelle Le Golvan, La P’tite Hélène Éditions (décembre 2017)

Douze ans, Armelle Le Golvan, La P’tite Hélène Éditions (juin 2018)

En concert avec son groupe de rock, Papalaf, le 21 juin pour la fête de la musique, à Gien

 


Télécharger le PDF


Céline Chartier - Auteur

Commentaires


Les champs marqués d'un * sont obligatoires.