MUSIQUE // Malowad et le jazz manouche

Créé en 2003, le groupe de jazz manouche Malowad compte actuellement 5 musiciens dont les influences diverses réchauffent les troquets parisiens, les mariages ou encore les festivals. Un groupe qui s’accorde sans fausse note autour du leitmotiv qui l’anime : « peu importe les moyens, tant qu’il y a la patate et du cœur » ! La Revue Bancal est allée à leur rencontre.

Le groupe de jazz manouche Malowad

Vous venez d’univers musicaux différents, qu’est-ce qui vous raccorde au jazz manouche?

La plupart d’entre nous joue en effet dans d’autres groupes de styles musicaux divers : rock, ska, punk. Le jazz manouche permet, de façon assez ludique, la réunion de tous ces univers. Et puis cette forme de jazz populaire, moins intellectualisée que le jazz moderne mais plus acoustique, nous convient bien, chacun des musiciens peut s’y exprimer librement. C’est un peu la réunion d’un fauteuil en cuir et d’une roulotte, le fauteuil, c’est la grille harmonique et la roulotte c’est l’imprévu, l’inattendu du soliste. C’est être assis mais debout. En bref, il faut que ça swingue, après chacun apporte ce qu’il a ou pas… C’est un peu l’auberge espagnole.  Il y aussi tout l’héritage de Django Reinhard, la musette, les musiques d’Europe centrale, le répertoire swing des années 30 et 40, qui invitent à battre des pieds et à danser. Tout cela donne au jazz manouche un coté sautillant et festif qui nous plaît bien.

 L’aspect festif, on le sent dans vos concerts, c’est quelque chose d’important pour vous ?

En effet, Malowad, c’est avant tout l’occasion pour nous de jouer ensemble, entre potes, dans un esprit jazz donc libre, et manouche donc encore plus libre ! Le travers du jazz manouche, c’est quand la virtuosité l’emporte sur la mélodie, c’est un écueil que l’on essaie d’éviter… Du coup, on est des virtuoses discrets. On investit surtout le côté sympathique, rock’n’roll. Le manouche a une approche assez technique, plus centré sur le travail de l’instrument, alors que l’énergie qui l’emporte dans le rock vient assouplir, le mélange des deux donne des résultats intéressants et entraînants. L’idée, c’est de faire plaisir aux gens en s’amusant.

Les musiciens du groupe Malowad

Quel est votre répertoire ?

La plupart des morceaux que l’on joue sont des standards comme ceux de Django, on fait également un peu de musique traditionnelle et klezmer, quelques morceaux de musiciens manouches actuels tels que Tchavolo Shmitt, Romane… et puis le groupe compose un peu. On a envie de faire un disque Malowad pur jus, bientôt on espère…

Propos recueillis par Marie.

Site officiel du groupe : http://www.malowad.org

Page Facebook

Prochain concert :  le 6 octobre à 19h, dans le cadre du festival de jazz de Clamart, Jazz In Clamart, Pizzeria de la source.


-- Télécharger MUSIQUE // Malowad et le jazz manouche en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *