ARTS // Herakut

Douce Folie, la première exposition d’Herakut en France a lieu en ce moment à la galerie Mathgoth. Vous avez jusqu’au 24 décembre pour découvrir ce fascinant duo d’artistes allemands.

Herakut,  c’est la contraction des noms d’emprunt d’Hera le peintre et d’Akut l’artiste de graffiti. Aka Hera est née à Francfort en 1981. Elle a reçu une éducation artistique stricte et classique. Elle commence le graffiti en 2001.

Falk Lehman (1977) connu sous le nom d’Akut est de Schmalkalden (Allemagne de l’est), d’éducation socialiste, il a été plongé dès 14 ans dans le monde du graffiti.

Leur collaboration a commencé quand ils se sont réunis la première fois en 2004. Ils avaient été invités pour peindre au festival d’art urbain Séville. La fusion opère immédiatement. Depuis ils ne se quittent plus.

Herakut, Même si l’époque la rend difficile à voir, la magie existe… Nous l’avons vue

L’exposition commence à l’extérieur de la galerie, avec une fresque peinte à l’angle des rues René Goscinny et Olivier Messiaen intitulée Même si l’époque la rend difficile à voir, la magie existe… Nous l’avons vue, elle se poursuit à l’entrée de la galerie, comme une invitation à rentrer, avec une fresque titrée Je pense savoir pourquoi le loup pleure la nuit. A l’intérieur on découvre une vingtaine de toiles sur les murs, la magie opère tout de suite…

Herakut, Je pense savoir pourquoi le loup pleure la nuit

Ce que j’aime chez Herakut : avant tout leur talent de conteurs ; mais aussi les univers magiques, fantastiques presque oniriques qu’ils créent, univers qui me rappellent ceux créés par Moebius.

Herakut

Les deux artistes s’expriment sur différentes bases : mur, toile, bois ou papier. Leurs approches contrastées donnent naissance à des travaux d’une unicité étrange. Sur un fond souvent créé par Hera, Akut commence à étendre des couches de couleurs et crée un visage sans connaître avec quel corps Hera le prolongera, et ainsi de suite. Leurs démarches se combinent et se nourrissent, car chaque artiste improvise sur l’idée de l’autre afin de fournir un produit final qui dégage une vibe presque schizophrène.

Herakut

Tout a été vendu dès le vernissage…

Michel Huguet, fondateur de l’arthotèque Saint germain, www.facebook.com/artothequestgermain/

Douce folie, exposition d’Hérakut, jusqu’au 24 décembre à la galerie Mathgoth

A propos de la galerie Mathgoth

Agitateur street art depuis 2010 dans le 13e arrondissement où ils sont à l’initiative de grandes fresques (Jef Aérosol, C215, Anders Gjennestad, Mademoiselle Maurice, David Walker, etc.). Prochaine expo de la galerie Mathgoth à ne pas manquer (début 2017) : Zloty (Gérard Zlotykamien) l’inventeur du street art ? Dès 1963 il commence à tracer dans les rues et terrains vagues, sur les chantiers et palissades, des figures vacillantes à la poire à lavement et à la bombe aérosol.


-- Télécharger ARTS // Herakut en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *