FESTIVAL // Summer of loge #0

Pour la sixième année consécutive, le théâtre de la Loge organise son festival Summer of Loge. Pendant trois semaines, concerts, conférences et formes théâtrales seront proposées, autour du thème « Big Bang Culte ». Partenaire de cette édition, le Collectif Open Source pose chaque semaine, dans la Revue Bancal, son regard sur les propositions théâtrales présentées.

 

Festival Summer of Loge, 2015

#0 – Spontanéité du geste – singularité des démarches. Ca arrive en fin de saison – mi-mai en règle générale – La Loge propose à des compagnies qui ont y joué durant la saison de participer au Summer of Loge : les conditions ? Un thème dont on fait un peu ce qu’on veut, peu de temps de préparation, peu de contraintes techniques. Un geste. L’occasion de créer rapidement, dans un élan, de manière spontanée, histoire de tester une énergie différente de  celle propre aux projets de long cours… et advienne que pourra !

Cette année, sept compagnies ont répondu à l’appel, chacune rebondissant à sa manière, selon l’endroit de son parcours, de ses envies, de ses méthodes de travail. Six formes courtes et une conférence seront ainsi présentées, présentant un échantillon de ce qu’est peut-être la jeune création théâtrale. Un point commun – toutes les formes présentées cette année sont de l’ordre de l’écriture de plateau, sans texte pré-existant.

Si les conditions du festival semblent impliquer une logique de laboratoire, ce que chacun décide d’y expérimenter résonne de manière singulière avec la démarche de sa compagnie. Pour cette première semaine (du 2 au 4 juillet), la compagnie MKCD présentera Thésée, trou du culte – expérimentation conçue comme un prequel à Phèdre salope ! (création prévue en 2017).  L’espace proposé par le Summer sera l’occasion pour la MKCD de travailler sous forme d’improvisations, sans ré-écriture, et de présenter une forme unique, qui n’a pas vocation à être reprise, mais à nourrir la recherche pour la création à venir. Le même soir, la compagnie Alphageste présentera Antennae – avec pour point de départ l’histoire de la fusion de deux galaxies – proposition en rebond direct avec la thématique du festival, dans une volonté de poursuivre les modalités de création testées lors de leur dernier spectacle, Sublimes (forcément sublimes) : la fusion des imaginaires des quatre comédiennes à l’initiative du projet.

Enfin Laurent Bazin présentera samedi 4 juillet Grâce à mes yeux conférence entre essai et autofiction, où celui-ci reviendra sur son rapport à la vision et à ce qu’il attend des images théâtrales, images vivantes, s’interrogeant ainsi sur « la pulsion de voir ».

C’est cette diversité des appropriations face à des contraintes communes qui fait la richesse de ce festival, invitant le spectateur à s’interroger de manière ludique et estivale sur ce qu’est un geste de création, sur ses conditions d’existence et sur le lien inextricable entre le contexte, le processus et la forme qui en résulte…

Le Collectif Open Source.

Dimanche 12 juillet – 15h « Au cœur du réacteur » : une rencontre-discussion avec les équipes artistiques du Summer of Loge sera animée par  le Collectif Open Source. Entrée libre.
Programmation ici


-- Télécharger FESTIVAL // Summer of loge #0 en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *