Ouvrages et concours de nouvelles


CONCOURS DE NOUVELLES // « M’évader de l’enfer de Fresnes »

La Revue Bancal organise son deuxième concours de nouvelles autour des thèmes de l’univers carcéral, de l’enfermement et de la réinsertion, à partir de lettres échangées entre un homme en prison et une correspondante bénévole.

« Je suis actuellement incarcéré à Fresnes. Je suis tombé par hasard sur une feuille où était écrite votre adresse.
Etant donné que je n’ai pratiquement aucune chance de recevoir du courrier, je me suis décidé à vous adresser cette présente, en espérant avoir une réponse, même si je me doute que votre temps doit être extrêmement précieux. »

La règle est simple : en vous inspirant des lettres échangées durant la période d’incarcération d’un détenu, écrivez une nouvelle (ou un texte court) en langue française, dans le registre littéraire de votre choix (romanesque, poétique, policier, etc.), par exemple sur la vie de cet homme avant, pendant et/ou après son séjour en prison, ou encore sur la vie de la correspondante de prison. Vous pouvez également proposer un texte épistolaire pour compléter la correspondance.
Les lettres sont extraites d’une véritable correspondance dont les noms, lieux et dates ont été modifiés.
Prix : les textes lauréats feront l’objet d’une publication numérique et papier éditée par les Editions Bancal.
Jury : l’équipe de la Revue Bancal.
Date de clôture : 30 avril 2017 à minuit, heure française.
Qui peut participer ? Le concours est gratuit et ouvert à tous sans restriction.
Comment participer ?
Envoyer votre texte par mail contact@revue-bancal.fr

Acheter

Prix broché : 9.50€

Prix epub : 5.50€

Illusion(s) – Recueil de nouvelles

Oeuvre collective

07/11/2015

Textes inspirés de photographies de Mark Drew et sélectionnés dans le cadre du premier concours de nouvelles de la Revue Bancal.

« Il songe à tout le whisky qu’il a descendu quand elle l’a quitté. A s’en mélanger non-stop les crayons. Il a dû en garder des séquelles, vu les idées bizarres qui lui traversent maintenant l’esprit. Il ricane. A l’époque, il n’avait les moyens de s’offrir que du mauvais blended. Sans doute en a-t-il également chopé une cirrhose du foie et des trous dans les intestins. Il retrouve son sérieux et soupire. Si elle n’était pas revenue, il aurait continué de picoler. Il hausse les épaules. Ou non, il n’en sait rien. »

 

(pour le broché : frais de port : 2,20 € )

Prix broché : 9.50€

Prix epub : 5.50€

Acheter