LITTERATURE // Une si jolie petite fille

Les éditions Plein Jour signe leur rentrée littéraire avec la traduction du fascinant ouvrage de Gitta Sereny, Cries Unheard, the story of Mary Bell, publié pour la première fois en 1998.

Une si jolie petite fille, les crimes de Mary Bell

A partir d’entretiens avec Mary Bell, l’auteure des meurtres de deux jeunes garçons, la journaliste Gitta Sereny tente, trente après les faits, de comprendre ce qui a poussé une enfant de onze ans à commettre ces actes terribles, ce que la prison lui a apporté et comment elle s’est construite à partir de ce passif.

Replaçant, et c’est tout l’intérêt de la démarche, l’histoire de Mary Bell au cœur de la société britannique de la fin des années 60, Gitta Sereny dénonce une société malade, puisque susceptible d’engendrer des enfants meurtriers. Pour étayer son propos, elle ré-ouvre un débat, qui semblait s’être refermé avec le procès, celui de la responsabilité. Un enfant est-il réellement conscient et responsable de ses actes ? Jusqu’où doit-on aller pour établir une responsabilité ? Le tribunal a jugé que la jeune Mary était la seule responsable. Mais qu’en est-il, demande l’auteur, de la mère de Mary qui n’a pas tenu son rôle ? De son entourage qui a préféré se taire ? Des acteurs sociaux qui n’ont pas voulu faire de vagues ?

En donnant à entendre la voix de Mary, en permettant de suivre le cours de ses réflexions et ses tentatives pour approcher la vérité, la journaliste pose aussi la question de la rédemption et soulève une fois encore nombre d’interrogations. Un acte mauvais rend-il une personne mauvaise ? Une personne peut-elle changer ? Doit-on punir ou (ré)éduquer ?

Au-delà de l’horreur des crimes commis sur des enfants par une enfant, il est difficile de ne pas être touché par la jeune Mary, victime d’une mère abusive, puis par l’adulte devenue mère car derrière les meurtres, on entrevoit un être humain blessé qui a appris la valeur de la vie après avoir donné la mort.

Une si jolie petite fille, les crimes de Mary Bell nous livre une intéressante réflexion, qui semble malheureusement toujours d’actualité, sur les rôles et les devoirs de la société vis-à-vis de ses enfants, à lire absolument !

Marie.

Une si jolie petite fille. Les crimes de Mary Bell, de Gitta Sereny, Editions Plein jour, 2014
Traduit de l’anglais par Géraldine Barbe
http://www.editionspleinjour.fr/une-si-jolie-petite-fille

 

 

 


-- Télécharger LITTERATURE // Une si jolie petite fille en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *