THÉÂTRE // Les pièces qui ont marqué 2016

Voici les pièces qui nous ont le plus émus, touchés, remués, fait vibrer en 2016 !

image-575Schizophonies – Partition impossible de Morgane Lory (Compagnie Le Don des Nues)

Comment exprimer son monde intérieur ? Comment nommer l’expérience subjective ? Qu’est-ce que l’autre en comprend ? Comment partager le monde de sensations qui submerge tout un chacun ? Que risque-t-on à ouvrir son intériorité ? Que sous-tendent les discussions apparemment banales ? C’est autour de ce vaste questionnement, qui a le mérite de s’adresser et de parler à tous, que se sont réunis les membres de la compagnie.

http://www.revue-bancal.fr/critiques/theatre-schizophonies-partition-impossible-2

AmokAmok, de Stefan Zweig, adaptation d’Alexis Moncorgé, mise en scène de Caroline Darnay

A bord d’un bateau provenant de Malaisie, un homme se confie au sujet d’une passion dévorante qui l’a jeté dans une folie meurtrière, proche de l’amok, fièvre dont sont atteints les opiomanes malais. Pendant 1h15, le comédien Alexis Moncorgé, nommé aux Molières 2016, nous embarque dans cette course frénétique vers la mort, nous faisant ressentir la chaleur suffocante et l’ambiance pesante de la Malaisie colonisée. Son jeu impeccable et la mise en scène travaillée font vibrer les spectateurs au rythme des délires obsessionnels de cet homme possédé par un mal mystérieux.

http://www.revue-bancal.fr/critiques/theatre-amok-madame-bovary

3181467386239Amer M de Joséphine Serre

Suite à la découverte d’un portefeuille dans sa boîte aux lettres, Joséphine Serre part à la recherche littéraire d’Amer M – retraçant, à partir des documents trouvés dans ce portefeuille, l’itinéraire possible de cet Algérien venu travailler en France, comme des centaines de milliers d’autres, entre 1945 et 1973. Entre enquête et rencontre fantasmée, Amer M est l’histoire de cette recherche liant des trajectoires intimes et la relation hautement ambivalente de la France et de l’Algérie – de part et d’autre de la Méditerranée.

http://www.revue-bancal.fr/critiques/theatre-amer

A comme Anaïs, Manufacture des abbesses, 2016A comme Anaïs, adaptation et mise en scène de Françoise Courvoisier

D’après la correspondance passionnée entre Anaïs Nin et Henry Miller, A comme Anaïs dépeint, à travers les lettres échangées au cours des 2 premières années de leur rencontre, la relation explosive de deux écrivains de génie. Une pièce enthousiasmante sur la passion amoureuse et la passion de la littérature.

http://www.revue-bancal.fr/critiques/theatre-comme-anais

Armel LouzalaNkenguegi de Dieudonné Niangouna

Une furieuse nécessité. C’est ce qui me reste de ce spectacle. Nécessité de (sur)vivre, de dire l’horreur complexe de la vie des migrants, pris entre leur passé lourd, leur présent écrasant, leur espoir dément dans le futur.« Comment vivre quand on a perdu son rêve ? », dit un des personnages.

http://www.revue-bancal.fr/critiques/theatre-nkenguegi


-- Télécharger THÉÂTRE // Les pièces qui ont marqué 2016 en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *