LES JOURS HEUREUX // Documentaire

Les jours heureux, un film de Gilles Perret : quand l’utopie des résistants devint réalité…

Chaque semaine, 3 ou 4 films monopolisent 90% des salles en France. Les 10% restants sont occupés par des films moyens, des films bons mais sans budget et quelquefois par des pépites qui passent inaperçues. Les jours heureux est l’une de ces pépites. Ce documentaire rafraîchit les mémoires en retraçant les origines peu connues du modèle social français autour de trois concepts a priori incompatibles : résistance, utopie, réalité.

 

Affiche du film Les jours heureux de Gilles Perret

Affiche du film Les jours heureux de Gilles Perret

En 1943, sous l’occupation allemande, le Conseil national de la Résistance (CNR) réunit des hommes d’horizons divers (communistes, gaullistes, démocrates-chrétiens, conservateurs, etc.) pour définir les grands projets d’avenir de la France. Le programme révolutionnaire, appelé « Les jours heureux », prévoit des avantages pour tous plutôt que des profits pour quelques-uns seulement. Il est à l’origine de la généralisation de la Sécurité sociale, de l’institution des Comités d’entreprise, des nationalisations des banques, de l’électricité et du gaz…

Si le film a quelques faiblesses, le message fort permet au spectateur de passer outre. A la fin du film, quelques hommes politiques actuels sont interrogés et leurs réponses surréalistes laissent pantois. Il faut voir ce film pour leur donner tort et surtout continuer à se mobiliser pour des jours meilleurs. Donc, se dépêcher pour le voir, le faire connaître et penser à demain…

S.B.

Les jours heureux, de Gilles Perret, sortie nationale le 6 novembre 2013

Débats autour du film les 8 et 9 décembre à l’Espace Saint-Michel, 7, place Saint-Michel 75005 Paris

Le programme du CNR sur Wikipédia

 


-- Télécharger LES JOURS HEUREUX // Documentaire en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *