KATHRYN COOK // Expo

Kathryn Cook : Memory of trees  

Exposition photographique, au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), du 4 octobre au 18 novembre 2013.

© Kathryn Cook, Memory of trees

L’exposition Memory of trees est le résultat d’un long et minutieux travail de recherche sur le génocide, qui en 1915 tua près de 1,2 millions de la population arménienne de l’Empire ottoman. Pour mener à bien ce projet Kathryn Cook, photographe de l’agence Vu et ancienne journaliste, a vécu pendant 7 ans à Istanbul où elle a confronté les archives historiques aux témoignages des minorités arméniennes de Turquie puis à ceux des descendants d’exilés que l’on retrouve majoritairement à Marseille, alors terre d’asile du génocide.

Conférant à la photographie une fonction mémorielle, Kathryn Cook convoque le souvenir à travers cette série de photos. Ses portraits, paysages et vers à soie, sont autant de peintures dont une partie aurait été comme estompée afin d’effleurer la surface du réel, du tangible, de ce qui est  visible pour mieux évoquer dans nos esprits la réalité d’un passé enterré, celle de ce génocide arménien qu’on préfère oublier, et dont ne subsiste aujourd’hui plus qu’une lointaine réminiscence que garde jalousement la mémoire des vers à soie (les arméniens excellaient dans l’élevage du ver à soie)…

© Kathryn Cook, Memory of trees

Kathryn Cook, parce qu’elle se contente de suggérer en figeant l’évanescent, donne à voir, ou tout au moins à percevoir, une douleur silencieuse derrière l’apparente tranquillité des lieux. Un contraste renforcé par le choix du noir et blanc qui, ainsi mis poétiquement à jour, réussit à exprimer de façon bien plus explicite qu’avec des mots l’indicible souffrance.

Avec ce voyage dans l’histoire, que l’on peut voir jusqu’au 18 novembre 2013 au MuCEM de Marseille, la photographe nous plonge au cœur de l’humain et ouvre la réflexion sur le nécessaire  devoir de mémoire.

Exposition réalisée dans le cadre du programme des Ateliers de l’EuroMéditerranée de Marseille – Provence 2013, capitale européenne de la culture. Kathryn Cook est également en résidence au sein de l’association La Jeunesse Arménienne de France en partenariat avec le Bec en l’air éditions qui édite l’ouvrage Memory of trees.

M.B.

Memory of trees de Katryn Cook, du 4 octobre au 18 novembre 2013 au MuCEM, 1 esplanade du J4, 13002 Marseille

http://www.mucem.org

http://www.becair.com

http://la-jaf.com


-- Télécharger KATHRYN COOK // Expo en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *