JEUNESSE // Théâtre d’ombres et courts-métrages

Deux jolis spectacles à proposer à vos bambins ce week-end : l’envoûtant et (un peu) terrifiant théâtre d’ombres Le Prince Minuit de la compagnie italienne Teatropersona et les petits films d’animation belges déjantés Panique tous courts.

Le Prince Minuit, Teatropersona
Le Prince Minuit, fable délicate à mi-chemin entre l’univers étrange de Tim Burton et l’imaginaire délirant de Lewis Carroll, raconte l’histoire d’un prince victime d’un mauvais sort (dès qu’il tombera amoureux, il se transformera en une créature monstrueuse).
Peuplé de personnages loufoques et attachants, le spectacle mêle théâtre d’ombres, mimes, jeux d’acteurs et effets spéciaux, au cœur du manoir sombre du prince que les spectateurs découvrent après avoir franchi la porte d’une… commode (donc à quatre pattes !).
L’accent italien et le maquillage des acteurs, l’atmosphère enfumée ainsi que l’obscurité des lieux, l’ombre menaçante de la sorcière derrière le rideau, tout cela plonge les enfants dans un voyage merveilleux et poétique.
Les spectateurs sont hypnotisés, parfois terrifiés mais rient et participent beaucoup !
Panique tous courts, Vincent Patar et Stéphane Aubier
Panique tous courts est un programme de petits films d’animation complètement délirants mettant en scène de petites figurines, un cow-boy, un indien et un cheval pour les personnages principaux. Ce Toy Story belge servi par les voix de Bouli Lanners et de Benoît Poelvoorde est hilarant, régressif, intelligent et discrètement politique.
Céline
Le prince de minuit, compagnie Teatropersona, au Parc de la Villette, Espace chapiteaux, jusqu’au 12 mars 2017, à partir de 5 ans
Panique tous courts, film d’animation belge, de Vincent Patar et Stéphane Aubier (mars 2017)

 


-- Télécharger JEUNESSE // Théâtre d'ombres et courts-métrages en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *