EXPO // Lee Ungno

Jusqu’au 19 novembre, l’artiste coréen Lee Ungno est exposé au musée Cernuschi, le musée des arts de l’Asie de le ville de Paris. Entre art traditionnel et art contemporain, l’œuvre foisonnante et expérimentale de Lee Ungno, l’un des peintres asiatiques les plus importants du XXe siècle, mélange calligraphie, formes abstraites, compositions figuratives, collages et sculptures.

Lee Ungno

L’exposition compte 82 œuvres représentatives des différentes périodes de l’artiste. Lee Ungno abandonne rapidement l’art traditionnel au profit de formes modernes sous l’influence partielle de l’art occidental. Ses peintures délicates à l’encre noire et aux petites touches de couleurs vives dépeignent tour à tour l’état de la société coréenne à travers des personnages caricaturaux et burlesques, des animaux – flamants roses, singes, crabes – formant des compositions harmonieuses et équilibrées, et aussi  – et surtout ! – des bambous, son thème de prédilection au point de se consacrer à la représentation de cette plante pendant près de dix ans. Selon lui, « un cœur aimant les bambous est la source de l’art. » Les œuvres de Lee Ungno sont remarquables par leur grande beauté et leur apparente simplicité.

Lee Ungno

Un autre thème emblématique de son œuvre : les foules qui constituent le symbole de la démocratie naissante en Corée du Sud. Lee Ungno peint, à l’encre noire et avec quelques traits de pinceaux, des personnages minuscules répétés à l’identique pour former une foule gigantesque évoquant des formes calligraphiques. Ces compositions de silhouettes qui semblent danser, s’animer, s’unir, représentent le cri du peuple face à la répression coréenne et la résistance des citoyens face au totalitarisme. Les tableaux qui en résultent sont très émouvants et renferment une énergie communicative.

Lee Ungno

N’hésitez pas à venir découvrir cet artiste engagé et avant-gardiste, qui n’a eu de cesse tout au long de sa carrière d’explorer les liens entre calligraphie et abstraction, entre orient et occident, entre tradition et modernité.

Céline

Lee Ungno, l’homme des foules, musée Cernuschi (Paris 17e), jusqu’au 19 novembre


-- Télécharger EXPO // Lee Ungno en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *