CINEMA // Léviathan

Après trois premiers films particulièrement réussis, Le retour (2003), Le bannissement (2006) et Elena (2011), Andreï Zviaguintsev est devenu, avec Alexandre Sokourov (Alexandra, 2007 ; Faust, 2011), l’un des cinéastes russes les plus intéressants.

artoff8246-25023

Son dernier film, Léviathan, du nom du monstre du chaos dans la mythologie phénicienne ou encore de ce monstre marin souvent identifié à la Bête de l’Apocalypse, est une comédie noire qui propose une photographie de la Russie actuelle.

Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma, qu’il a eu d’un précédent mariage. Mais Vadim Cheleviat, le maire de la ville a des projets. Il souhaite s’approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Ne pouvant supporter l’idée de tout perdre, Kolia fait alors appel à un ami, avocat à Moscou, pour l’aider… A la fin du film la montagne gronde et la mer se déchaîne comme un pressentiment.

Andreï Zviaguintsev filme la Russie poutinienne comme une épave dans une mer tourmentée. La violence y est sous-jacente en de longs plans fixes anxiogènes. Cette bataille du pot de terre (Kolia) contre le pot de fer est perdue d’avance car les dés sont pipés. Les personnages sont tous tourmentés et finissent par se révéler, non sans dommages.

Les acteurs sont tous excellents avec une mention spéciale à Elena Liadova (Lylia), tout en nuances tragiques.

Il faut se précipiter d’aller voir ce film grandiose avant qu’il ne soit trop tard !

Salih

Léviathan, drame russe d’Andreï Zviaguintsev, avec Alexeï Serebriakov, Elena Liadova, Vladimir Vdovitchenkov, septembre 2014.


-- Télécharger CINEMA // Léviathan en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *