CINEMA // Un jeune poète

Il faut vraiment croire en la puissance du cinéma pour faire de la poésie le sujet principal de son premier long-métrage. C’est précisément ce que nous propose Damien Manivel avec son film « Un jeune poète ».

Un jeune poète, Damien Manivel

Rémi (Rémi Tafanel), jeune homme à peine mature, veut devenir poète. Muni de son cahier et d’un stylo, il recherche l’inspiration en déambulant sans but précis dans la ville de Sète lors d’un été très chaud. Les rencontres vont-elles l’aider à trouver ces vers magnifiques qui en feront un poète ?

Damien Manivel, par de longs plans fixes, laisse Rémi Tafanel occuper l’espace aussi bien par son physique d’ado ayant grandi trop vite que par son phrasé burlesque. Il est évident qu’il y a la même osmose qu’entre Truffaut et Jean-Pierre Léaud et que Manivel a trouvé son Doinel.

Le film présente la poésie comme un art accessible, à la portée de tous et pas uniquement une affaire d’érudits. Rémi sait que cette poésie est là, tout près, à condition de déceler l’étincelle dans le paysage ou les êtres rencontrés au hasard de ses déambulations.

La ville de Sète est le décor idéal pour le poète car elle offre des quartiers sans vie avec la mer pour horizon. On y rencontre aussi bien un jeune marin peu convaincu par les vers de Rémi qu’une jeune fille s’ennuyant ferme. A la fin il lui faudra boire jusqu’au bout de la nuit pour trouver une certaine lueur.

La poésie de Damien Manivel existait déjà dans son court-métrage La dame au chien qui a obtenu le prix Jean Vigo en 2011Dans ce court, le jeune Rémi (Rémi Tafanel,  âgé de 14 ans) est assis dans le salon d’une Mama noire opulente avec laquelle il écluse une bouteille de rhum. Filmé en champ-contre champ, ça parle sport entre deux rasades de rhum dans un pavillon de banlieue ; même les silences sont drôles. La grand-mère (Elsa Wolliaston) est tour à tour inquiétante et comique face à ce jeune adolescent décalé.

Voilà de la très bonne comédie française, originale et inimitable, qui n’a rien à envier aux autres pays !

 Salih B.

PS : cet été sera l’occasion de voir ou revoir quelques chefs d’œuvre d’Ingmar Bergman durant la rétrospective au Champollion à Paris et dans certaines villes de province.

Un jeune poète, comédie française de Damien Manivel, avec Rémi Taffanel, Enzo Vassallo, Léonore Fernandes (avril 2015)


-- Télécharger CINEMA // Un jeune poète en PDF --


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *